Pour l'emploi des étrangers sans-papiers

— 

Pour faire avancer la cause des travailleurs sans-papiers, l'Association de solidarité avec les travailleurs immigrés (Asti) organise, ce matin, un rassemblement devant la préfecture de Gironde. Comme ils le font régulièrement depuis juillet 2008, les membres de l'association vont en profiter pour déposer des dossiers de demande de régularisation. « Nous avons pris rendez-vous avec le chef du service des étrangers, précise Christine Milet, et nous allons lui remettre les dossiers en présence des travailleurs, et de leurs employeurs s'ils ont la possibilité d'être présents. » Parmi les nouvelles demandes qui vont être déposées aujourd'hui, deux concernent des employés turcs du bâtiment. « Des dossiers qui sont normalement retenus », précise l'Asti. Mais l'association compte également demander à la préfecture d'accélérer le traitement d'une cinquantaine de dossiers en cours d'examen, dont celui d'une aide-soignante chinoise qui était médecin dans son pays.