31 ans, professeur agrégé d'histoire-géographie.

— 

C. BLUMBERG / 20 MINUTES

«Le manque de moyens de la magistrature me préoccupe évidemment, mais j'ai connu la même problématique dans l'éducation nationale. J'ai d'ailleurs dénoncé cette situation et serai sans doute amené à le faire au sein de la Justice... Le manque de moyens allonge les délais, mais ne nuit pas au bien-fondé des décisions, ce qui est essentiel. Concernant l'affaire Clearstream, la polémique me paraît exagérée, car le parquet est en droit de faire appel. C'est un principe démocratique. Et même si Sarkozy l'avait demandé, la décision finale revient aux juges du siège, qui sont indépendants et protégés d'éventuelles sanctions. Il faudra s'inquiéter si une révision de la Constitution modifie ce point. » W

M. G.