Les élèves infirmiers du CHU respirent

— 

Retour au calme au CHU de Bordeaux. Après la diffusion d'une note datée de jeudi interdisant aux étudiants infirmiers non vaccinés contre la grippe A de rester en contact avec les patients, la direction a fait machine arrière : « Jamais il n'a été préconisé une vaccination obligatoire, a soutenu hier Alain Heriaud, directeur général du CHU. Ma décision n'est pas d'empêcher les étudiants de venir à l'hôpital. »

Les étudiants ne sont donc plus obligés de se faire vacciner pendant leur stage. Par contre, il sera demandé aux stagiaires non vaccinés de prendre les mesures élémentaires d'hygiène (masque, gants, etc.). Alain Heriaud a néanmoins plaidé pour la vaccination : « Se faire vacciner, pour un professionnel, c'est un geste responsable », a-t-il déclaré. De leur côté, les étudiants retourneront en stage dès aujourd'hui. Soulagé, l'un d'eux n'en a pas moins regretté « des annonces précipitées de la direction », ayant poussé certains élèves à se faire vacciner dans l'urgence. W

A. F.