deux drôles d'expulsions à incité

— 

Des élus socialistes dénoncent « un abus de faiblesse sur personnes vulnérables ». Jilali et El Fatmi, deux anciens combattants marocains résidant à Saint-Michel, ont été temporairement expulsés de leur logement. Matthieu Rouveyre, élu municipal PS qui avait déjà dénoncé les pratiques de la société d'économie mixte (SEM) Incité, est monté au créneau jeudi lorsqu'il a appris que les deux hommes de 77 et 79 ans avaient été conduits dans la chambre d'un hôtel, « miteux » précise-t-il, pour leur sécurité selon Incité. « Ces hommes ne se sont jamais plaints de la sécurité. Ils ont juste prévenu Incité qu'ils avaient vu des hommes dans l'immeuble. » L'expulsion intervenait la veille de la trêve hivernale. Incité a rapidement fait machine arrière, précisant « qu'il n'y [avait] pas de procédure d'expulsion », mais que les hommes, qui ont regagné leur logement samedi, étaient à l'hôtel le temps d'installer une porte blindée pour sécuriser les lieux. Des élus et témoins ont l'intention de faire un signalement au procureur. W

O. D.