Pour l'UBB, dominer n'est pas gagner

— 

Comment la victoire a-t-elle pu leur échapper à Tarbes, samedi soir ? Dans un match fermé, où les coups de pied ont fait la différence, les Girondins, alors qu'ils avaient réussi à prendre la mesure de leurs adversaires, se sont inclinés (15-12). Grâce à quatre pénalités de Vermis et de Ferrères, les Bordelais mènent pourtant 9-12 à trois minutes de la fin de la rencontre. Pas cher payé tant leur domination est forte. Avec l'énergie du désespoir, les locaux obtiennent une pénalité, puis deux, dans le money-time, et basculent en tête (12-15). L'Union empoche un bonus défensif mais regrette les trois pénalités manquées qui auraient pu mettre l'équipe à l'abri. Après cinq rencontres, les Girondins sont scotchés à la dixième place du classement de Pro D2. Une obligation de résultat pèse désormais sur leurs épaules pour la prochaine journée qui se déroulera le 11 octobre. Ils recevront Agen au stade Chaban-Delmas. W

S.B.