Pas de feu « Verts » pour Alain Rousset

— 

« De l'écologie bling bling. » Les Verts de Gironde tirent à boulets rouges sur le fonds carbone destiné à compenser la construction de l'A65 Bordeaux-Pau. La mesure avait été annoncée, la semaine dernière, par le président PS de la région, Alain Rousset. Son principe : compenser le carbone du chantier, ­estimé à un million de tonnes de CO². A 15 euros la tonne, ce sont quinze millions d'euros qui seront consacrés à des projets de piégeage du carbone, avec une priorité à la reforestation en Aquitaine. « Nous ne sommes pas contre la compensation mais ce fonds est une tar­tufferie écologique, renchérissent les Verts. Compenser avec des fonds publics, c'est aberrant. Rousset enterre le principe du pollueur-payeur. Ce n'est pas aux contribuables de payer mais au constructeur Eiffage. C'est la négation de l'écologie. » Les Verts espèrent maintenant faire le meilleur score possible aux élections régionales l'an prochain pour « compenser au maximum Alain Rousset ». W

Benoît Martin