La centrale attire les curieux

— 

Les touristes s'intéressent au nucléaire. Pour la deuxième fois cette année, la centrale du Blayais ouvre ses portes, demain à une trentaine de Bordelais. S'il ne s'agit pas vraiment d'une opération séduction pour le site, puisqu'il a été démarché par l'office du tourisme, c'est malgré tout un moyen pour les dirigeants de s'exprimer sur « la surveillance de l'environnement faite par la centrale », en toute « transparence ». Une visite qui plaît, au vu des inscriptions : les deux ont fait carton plein. Comme la plupart des visites organisées dans le cadre du tourisme de découverte du patrimoine économique, qui concerne également Lesieur ou le port de Bordeaux. W

O. D.