Avant les tongs, chaussez les baskets

Marion Guillot

— 

De multiples activités seront proposées aux jeunes qui ne partent pas en vacances.
De multiples activités seront proposées aux jeunes qui ne partent pas en vacances. — P. SAURA / 20 MINUTES

C'est le moment de tester la voltige en trapèze, la boxe thaï et bien d'autres sports... Du 17 juillet au 15 août, les Bordelais qui ne partent pas en vacances vont pouvoir profiter gratuitement des multiples activités* proposées sur le Quai des sports. Testée avec succès l'été dernier, aux Chartrons, la formule avait attiré 20 000 personnes environ, sur quinze jours.

Cette année, la ville de Bordeaux souhaite donner une autre dimension à la manifestation, qui déménage au parc des Sports Saint-Michel, inauguré en mai dernier. « On occupera deux hectares sur cinq, ainsi que les structures », précise Ludovic Bocquet, chargé de mission Quai des sports. La durée de la manifestation a été multipliée par deux : durant un mois plein, de 10 h à 20 h, une vingtaine d'éducateurs sportifs prodigueront leurs conseils aux amateurs. Diverses soirées festives sont également au programme : musique et tapas le jeudi, swing et danse le samedi...

Quelques sportifs de haut niveau viendront à la rencontre du public, comme le skipper Arnaud Boissière (le 17 juillet) ou le boxeur Kedhafi Djelkhir, médaillé d'argent aux JO de Pékin (31 juillet). « Le but, c'est de permettre aux Bordelais de passer de bonnes vacances, tout en les incitant à la pratique sportive », rappelle Arielle Piazza, adjointe d'Alain Juppé à la Jeunesse et aux Sports. Les treize clubs amateurs associés à la manifestation comptent en effet recruter de nouveaux licenciés. Quant au budget de la manifestation, il reste inchangé. Evalué à 242 000 euros, il est partagé par la ville (100 000 euros), les associations sportives et divers sponsors privés (142 000 euros). W

* Programme de la manifestation sur www.bordeaux.fr.