Autre débat sur le pont levant

— 

Les élus de la CUB auraient-ils vu trop grand ? Le pont levant Bacalan-Bastide, qui doit voir le jour à l'horizon 2012, fera à nouveau l'objet de discussions ce matin, à la communauté urbaine de Bordeaux (CUB). Alors que l'Unesco préconise de réduire la hauteur de l'ouvrage pour mieux l'intégrer au Port de la Lune, classé Patrimoine mondial de l'humanité depuis 2007, les élus communautaires vont devoir s'entendre sur un compromis. Pour le président PS de la CUB, Vincent Feltesse, et le premier président UMP, Alain Juppé, pas question de renoncer au projet. Un changement de dimension (autour de 80 mètres de haut, au lieu des 112 prévus initialement) devrait ainsi être proposé aux élus ce matin. Une concession qui devrait coûter plusieurs millions d'euros à la collectivité. Le groupe communiste a fait savoir hier qu'il n'y serait pas opposé. Ce pont doit en effet permettre de désengorger en partie l'agglomération, tout en sauvegardant le trafic des grands paquebots sur la Garonne. L'option tunnel, abandonnée l'an dernier, pourrait néanmoins s'inviter dans le débat. W

M. G.