Le vélo-taxi en connaît un rayon sur les rues de Bordeaux

— 

De la Victoire aux Quinconces en quelques coups de pédale. Depuis près d'une semaine, les quatre vélos-taxis de la société Cycloville sillonnent les rues du centre de Bordeaux et de la Bastide. C'est la deuxième société de ce type à prendre ses marques en ville. « C'est un marché neuf, se réjouit Denis Fardeau, le gérant de Cycloville. Tout est à créer et il y a de place pour deux. » D'ailleurs, il estime que le démarrage est plutôt concluant, « des personnes âgées nous ont même déjà appelés trois fois, mais nous avons les gens qui reviennent des soldes, les mères de famille et leur poussette et des touristes à qui nous proposons des forfaits visite de la ville ».

Afin de transformer l'essai, la franchise bordelaise (présente également à Pau, Lille, Toulouse, Colmar et aux Sables d'Olonne), teste à partir de ce soir, et jusqu'au 11 juillet, les courses en nocturne, de 18 h à 21 h, et peut-être même 22h selon les demandes. « Si l'essai est positif, on poursuivra tout l'été », précise Denis Fardeau. De plus, découvrir la ville tranquillement en vélo-taxi ne prend pas forcément plus de temps : il peut en effet emprunter les contresens cyclistes. Et selon le gérant, les clients n'auront pas à supporter la vindicte des taxis : « Nous sommes complémentaires, les petites courses ne les intéressent pas. » W

O. D.

Infos : 06 77 83 79 11. Tarifs : 1 euros la prise en charge et 1 euros par kilomètre et par personne.