Bordeaux : La métropole annonce le lancement d'une étude pour un métro « d'ici à la fin de l'année »

TRANSPORTS Cette étude sera lancée en fin d'année et ses conclusions sont attendues dans le courant de l'année 2023

Mickaël Bosredon
Illustration métro
Illustration métro — V. WARTNER / 20 MINUTES
  • Le vice-président aux mobilités de Bordeaux Métropole a annoncé dans un courrier qu’une étude sur la faisabilité d’un métro à Bordeaux serait lancée d’ici à la fin de l’année.
  • L’association Métro de Bordeaux, qui milite depuis des années pour un métro sur l’agglomération, se félicite de cette annonce « inattendue. »
  • L’association avait elle-même publié une étude dans laquelle elle estimait le coût d’une ligne de métro à 1,9 milliard d’euros.

« Une étude va être réalisée par Bordeaux Métropole pour évaluer l’opportunité du métro sur notre territoire. » C’est l’annonce faite, par courrier, par le vice-président de la Métropole aux mobilités Clément Rossignol-Puech, à l’association Métro de Bordeaux, qui interpelle la collectivité depuis des années pour réaliser un métro à Bordeaux, seule solution selon l’association pour désaturer les transports.

Dans ce courrier du 29 août, l’élu précise que « cette analyse sera lancée en fin d’année et permettra sur la base des données de la dernière enquête ménages, de définir les tracés éventuels et les potentiels de voyageurs associés, les éléments d’insertion, de coût et de calendrier (…) Les conclusions de cette étude sont attendues courant 2023. »

« Cela montre que la Métropole prend les choses au sérieux »

L’association avait sollicité la métropole le 28 juin dernier. Dans un communiqué, elle se félicite « que la Métropole accepte d’avancer de manière significative en commandant une étude approfondie auprès d’un cabinet d’experts. »

Contacté par 20 Minutes, Mickaël Baubonne, vice-président de l’association Métro de Bordeaux, reconnaît que cette annonce est « assez inattendue. » « Même si Clément Rossignol-Puech a toujours dit qu’il fallait une étude et qu’on ne pouvait pas écarter un métro d’un revers de la main, honnêtement, on n’attendait même plus de réponse de la Métropole… Avec cette annonce officielle, cela prend une autre dimension et ce courrier montre que la Métropole prend les choses au sérieux. Quitte à ce qu’elle écarte le métro à l’issue, car cette étude ne préjuge évidemment en rien de la décision finale. Mais, au moins, on fait les choses proprement, et conformément aux critères que la Métropole s’était elle-même fixés. »

Un coût de près de deux milliards d’euros pour une ligne de métro

L’étude « va constituer une base commune et reconnue pour conduire le débat sur des faits », espère l’association. « Elle devrait aussi permettre de dépassionner le débat sur le métro à Bordeaux qui souffre de tabous et d’idées reçues hérités de l’échec du projet de 1986. » Mickaël Baubonne attend de cette étude des analyses sur « la rentabilité socio-économique et le bilan carbone » d’un métro, « ce que nous n’avons pas la puissance de calculer. » L’association avait toutefois elle-même publié une étude, dans laquelle elle estimait le coût d’une ligne de métro de 19 km à 1,9 milliard d’euros.

Bordeaux Métropole avait publié une première étude en 2019, lors de la précédente mandature, quand Patrick Bobet (LR) présidait la collectivité. « Cette étude exploratoire démontrait alors que le métro à Bordeaux est faisable, rentable et pertinent, selon l’association. Cela n’a pas suffi à certains élus qui ont préféré enterrer le sujet à l’approche des municipales. »

L’association Métro de Bordeaux tiendra une réunion publique sur les enjeux d’un métro pour la rive droite, le jeudi 29 septembre à Lormont, à 18h30 à l’espace Castelldefels.