Des touristes pris à parti

— 

Fausse frayeur et gros moyens. Il était 13 h, hier, devant l'office de tourisme,

lorsqu'un petit groupe a entrepris de manifester contre le nucléaire. « Nous menons une action d'information auprès des touristes qui ont décidé de visiter la centrale du Blayais », explique Stéphane Lhomme, président de l'association Tchernoblaye. Craignant le pire à l'annonce d'une manifestation, l'office de tourisme a préféré modifier et garder secret le lieu de départ du bus se rendant à la centrale nucléaire de Blaye. Trois voitures de police sont également venues surveiller l'action... des cinq manifestants. W

D. L.