Girondins de Bordeaux : Pour aider le club, la métropole suspend le loyer du stade, d'environ 5 millions d'euros

CRISE Devant la menace de disparition du club, il s’agit d’alléger son budget pour la saison à venir

E.P.
— 
Le stade Matmut Atlantique à Bordeaux.
Le stade Matmut Atlantique à Bordeaux. — M.Bosredon/20Minutes

Le club des Girondins traverse l’une des plus grandes crises de son histoire. Après sa rétrogradation en National 1 le 14 juin dernier, le club a fait appel et une nouvelle audience doit se tenir début juillet. Par convention, il est résident du stade Matmut Atlantique, propriété de Bordeaux Métropole.

A ce titre, le club verse un loyer annuel de 5 millions d’euros. Devant la menace de disparition du club, la métropole a décidé, avec l’ensemble des groupes politiques, de suspendre la perception de ce loyer pour la période du 30 juin 2022 au 30 juin 2023. Il s’agit d’alléger le budget du club pour la saison à venir et de l’aider à passer ce cap difficile.

Un appel à la responsabilité des dirigeants

En juin 2021, au moment de la reprise du club, consciente des difficultés financières du club, la métropole avait déjà consenti à étaler la dette du club et à lisser les loyers pour jusqu’à la saison 2024-2025.

« Par cette décision, la métropole apporte une nouvelle fois, un soutien clair aux Girondins de Bordeaux, déclare-t-elle dans son communiqué. Il importe que les responsables et les créanciers du club en fassent de même. C’est de leur responsabilité dorénavant. »