Le déficit se creuse sur le réseau TBC

— 

Les trams et bus en mal de rentabilité. C'est ce qui ressort des comptes 2008

du réseau TBC, clôturés vendredi. « Après des années de croissance à deux chiffres », la fréquentation n'a progressé « que » de 6,7 % l'an dernier, avec près de 90,3 millions de voyages (contre + 12,25 % en 2007), indique la CUB. Ce résultat serait lié à « la perte d'attractivité du réseau de bus », dont la fréquentation a baissé de 2,2 % en 2008, avec 35,6 millions de voyages. Celle du tramway, en revanche, a progressé de 13,4 %, soit 54,7 millions de voyages.

Conséquence de ce bilan en demi-teinte : le déficit global du réseau a augmenté d'environ 5 % en 2008, pour atteindre 99,7 millions d'euros. Néanmoins, le taux de couverture des dépenses par les recettes se bonifie très légèrement (29,5 % en 2008, pour 29 % en 2007). Les recettes issues de la vente de titres de transport ont notamment progressé de 8 % (38,9 M euros). Enfin, le taux de fraude constaté s'élève à 10,6 % (7,8 % dans les bus et 11,9 % dans le tramway). W

M. G.