Bordeaux : Des manifestants bloquent les entrées du dépôt pétrolier de Bassens

CARBURANT Après leur opération escargot, les chauffeurs de poids lourds, de taxis et les moniteurs d’auto-écoles ont été rejoints par quelques agriculteurs et leurs tracteurs cette après-midi devant ce site

C.C.
Le dépôt pétrolier de Bassens près de Bordeaux. (illustration)
Le dépôt pétrolier de Bassens près de Bordeaux. (illustration) — Capture écran / Google Maps

L’opération escargot de la matinée sur la rocade bordelaise pour protester contre la hausse des prix du carburant se poursuit sous une autre forme ce mercredi après-midi. Les participants bloquent depuis 14h30 les entrées du dépôt pétrolier de Bassens près de Bordeaux selon la préfecture de la Gironde.


Les chauffeurs de poids lourds, les taxis et les moniteurs d’auto-écoles ont été rejoints par quelques agriculteurs et leurs tracteurs. Pour l’instant, il n’y a pas de trouble à l’ordre public précisent les autorités. D’ailleurs, les sorties du dépôt ne sont pas bloquées par les manifestants. Pendant ce temps-là, une délégation est reçue en préfecture par le secrétaire général depuis 15h. Ces membres réclament notamment l’abaissement de la TVA de 10 à 5,5 % et une indexation sur le prix de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) pour tous.

Pour rappel, ce vendredi 1er avril, une remise de 18 centimes d’euro sur les prix des carburants sera généralisée aux 13.000 stations-service de l’Hexagone.