Bordeaux, future capitale française du skate avec son nouveau park ?

SPORT La ville de Bordeaux est en train de s’imposer comme une référence du skate grâce à de nouveaux équipements dans la perspective des JO 2024 à Paris

Clément Carpentier
Le nouveau skatepark quai des Chartrons devrait voir le jour début 2022.
Le nouveau skatepark quai des Chartrons devrait voir le jour début 2022. — Mairie de Bordeaux ? Constructo
  • Les travaux de rénovation du skatepark des Chartrons ont commencé ce lundi. La ville va aussi construire un tout nouveau bowl au niveau du Parc des Angéliques.
  • Bordeaux a l’ambition de devenir la capitale française du skateboard avec ses nouveaux équipements et le fait d’être centre de préparation pour les JO 2024.
  • Un projet de festival Urban Street est aussi dans les cartons. La première édition pourrait se tenir en 2023.

« J’y souscris totalement. » Voilà la réaction de Mathieu Hazouard quand on lui dit que Bordeaux est en train de devenir la capitale française du skate à l’occasion du lancement des travaux du tout nouveau park sur les quais des Chartrons. L’adjoint aux Sports ne cache pas ses ambitions sur le sujet. Oui, la ville a l’ambition de devenir une référence française et européenne à l’image de Malmö en Suède dans la pratique de ce sport. Et elle s’en donne les moyens.


Inauguré en 2006, le skatepark va être rénové d’ici novembre 2022. Le nouvel espace de 2.387 m2 (comme le précédent) sera un peu différent avec des modules (trottoirs, bancs ou escaliers) plus bas (une hauteur maximale de 1,50 m). Les quais se trouvant dans le périmètre inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Il fallait respecter certaines règles. En 2023, c’est un nouveau bowl qui verra le jour de l’autre côté de la Garonne dans le Parc des Angéliques. Un nouvel investissement de 500.000 euros après le million quais des Chartrons.

Un projet de festival pour 2023

« Il y a une vraie histoire à Bordeaux autour du skate, rappelle Mathieu Hazouard. On veut continuer à être une place forte. Pour ça il faut rester attractif. Après est-ce qu’on est LA capitale du skate ? Cela dépend sur quels critères... Mais on n’en est vraiment pas loin ! » Pour Grégoire Grange de l’association Boardo, une école de skate, « Bordeaux est clairement devenu la capitale française de la discipline » malgré la concurrence de Paris ou Marseille. Il y a bien sûr tous ces nouveaux équipements et le nombre de pratiquants en forte hausse ces dernières années mais pas que : « C’est surtout une question d’état d’esprit, le travail main dans la main avec les élus paie. On avance avec une volonté commune. »

La ville prévoit d’ailleurs dans les prochaines semaines d’installer des nouveaux modules mobiles à différents endroits (place André Meunier, près de la patinoire Mériadeck et dans les quartiers du Grand Parc et de Bacalan) notamment pendant le temps des travaux. Tout ça entre dans la perspective des JO 2024 puisque Bordeaux a été choisi comme centre de préparation sur la discipline. La ville, qui accueille la Fédération Française de Roller et Skateboard depuis peu, espère attirer les meilleurs Français et aussi des délégations étrangères grâce à ses nouvelles infrastructures. Enfin, elle a dans ses cartons un projet de festival Urban Street autour de toutes les disciplines de glisse. Sa première édition pourrait se tenir en 2023.