Bordeaux : Un prêtre s'est bien fait cracher dessus à la sortie de la messe, confirme le diocèse

INCIDENT Lors d’une bénédiction sur le parvis de la basilique Saint-Michel à Bordeaux, un homme a craché sur un prêtre au milieu de la foule

C.C.
— 
Un prêtre catholique. Illustration.
Un prêtre catholique. Illustration. — Konrad K. / Sipa
  • Après la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux, le diocèse de Bordeaux confirme qu’un prêtre s’est fait cracher dessus par un homme à la sortie de la messe dominicale.
  • L’incident s’est produit sur le parvis de la basilique Saint-Michel lors d’une bénédiction au milieu des vendeurs à la sauvette.
  • Le prêtre a décidé de ne pas porter plainte alors le diocèse réaffirme « sa volonté de cultiver un climat de paix et de fraternité dans ce quartier, en lien étroit avec la municipalité, les associations et les forces de l’ordre ».

C’est une vidéo de seulement quelques secondes. Mais depuis ce lundi matin, elle est de plus en plus reprise sur les réseaux sociaux, en particulier par des membres du Rassemblement national ou ceux du mouvement d’Eric Zemmour, Reconquête, comme Gilbert Collard. Sur celle-ci, on peut voir un homme de grande taille s’approcher au plus près d’un prêtre sur le parvis de la basilique Saint-Michel de Bordeaux… et lui cracher dessus ! Des insultes auraient aussi fusé.


Ce lundi midi, le diocèse confirme les faits à travers un communiqué. L’incident s’est produit à la fin de la messe dominicale dans un contexte particulier et parfois tendu. En effet, le parvis de l’édifice est régulièrement pris d’assaut par les vendeurs à la sauvette de la place Saint-Michel, comme le montrent les images, en raison des travaux autour de la Flèche du même nom. Ce dimanche, la police municipale est intervenue une première fois selon le diocèse vers 11 heures pour déloger les vendeurs. Mais ces derniers ont très vite repris leurs places après le départ des forces de l’ordre.

Le prêtre ne déposera pas plainte

Le prêtre est alors « sorti accompagné d’un servant d’autel pour ouvrir le passage tout en bénissant les personnes présentes » et « la sortie s’est globalement passée dans le calme » jusqu’au moment où « un individu a craché sur le prêtre », explique le diocèse dans son communiqué. Sur la vidéo, on ne voit pas distinctement si le crachat termine sa course sur le visage masqué de l’homme d’Eglise, sur ses vêtements ou s’il passe à côté. L’agresseur a lui continué sa route sans s’arrêter au milieu de la foule alors que le prêtre se retournait vers lui interloqué avant de poursuivre sa bénédiction.

Le diocèse précise que le prêtre qui a reçu le crachat ne souhaite pas porter plainte. Il réaffirme par ailleurs « sa volonté de cultiver un climat de paix et de fraternité dans ce quartier Saint-Michel, en lien étroit avec la municipalité, les associations et les forces de l’ordre ». Contactée par 20 Minutes, la mairie « condamne vivement cette agression inacceptable et Pierre Hurmic a fait part à l’archevêque de Bordeaux de tout son soutien ». Afin de résorber ces ventes à la sauvette, elle réfléchit à un projet de lieu alternatif, dit « marché des biffins », comme le font déjà d’autres grandes villes. En attendant, la municipalité ajoute que « de nouvelles mesures de sécurité devront être mises en œuvre afin d’apaiser la situation dans les meilleurs délais. »

Un homme interpellé

De son côté, la police a très vite retrouvé l’auteur présumé du crachat grâce notamment à la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux. Selon Sud Ouest, il s’agit d’un Bordelais d’une cinquantaine d’années interpellé lundi après-midi et placé en garde à vue. Il pourrait être poursuivi pour violences volontaires sans incapacité totale de travail (ITT).