« Nous avons porté une grande attention au confort des gens »

— 

Que représente le projet des quais pour vous ?

C'est neuf ans de ma vie. Je me sens un peu veuf... ou atteint de baby-blues. Mais c'est un projet très gratifiant, car les gens l'ont adopté tout de suite et ça fait plaisir qu'il soit reconnu ainsi.

Quelle était votre ambition ?

Avec le maire, Alain Juppé, nous voulions faire en sorte que les Bordelais partent un peu moins sur le bassin d'Arcachon le week-end. Nous leur avons offert 4,5 km de promenade en bord de Garonne, en plein centre-ville.

Comment expliquer ce succès ?

Il n'y a pas de grand geste architectural, seulement des choses très simples. Mais nous avons porté une grande attention au confort des gens. Et avec la courbe du fleuve, l'espace et la superbe façade des quais, l'attractivité était inévitable. W

Recueilli par M. G.