Bordeaux : Le stationnement payant va gagner de nouveaux quartiers jusqu’en 2024

MOBILITES La ville va étendre la zone du stationnement payant à plusieurs quartiers de Bordeaux à partir d'avril, jusqu'en 2024

Mickaël Bosredon
— 
Stationnement à Bordeaux (illustration).
Stationnement à Bordeaux (illustration). — M.Bosredon/20Minutes
  • Une enquête menée auprès des habitants des quartiers concernés a reçu 2.600 réponses.
  • Plusieurs secteurs des Boulevards, des Chartrons, de Bastide et du Parc bordelais vont progressivement intégrer le stationnement payant.
  • L’objectif est de « répondre aux problèmes de manque de places, de stationnement gênant, de voitures ventouses, d’encombrement des trottoirs, de sécurité, de pollution » indique la ville de Bordeaux.

L’enquête auprès des habitants des quartiers concernés a reçu 2.600 réponses. Après une « consultation auprès des riverains de plusieurs secteurs sur leurs usages en matière de mobilités », la ville de  Bordeaux a dressé ce lundi la liste des quartiers qui se sont « majoritairement prononcés favorablement pour le passage au stationnement réglementé ». Il s’agit de plusieurs secteurs des Boulevards, de plusieurs nouveaux secteurs aux Chartrons, de Bastide et du Parc bordelais. Ils passeront donc au  stationnement payant « dans les deux prochaines années. »

Les secteurs de Saint-Augustin et de Caudéran, (à l’exception du secteur du Parc bordelais), « se sont majoritairement prononcés contre le passage au stationnement réglementé » et « n’intègrent donc pas » le processus. La mairie de Bordeaux « s’engage à poursuivre la recherche de solutions » pour les secteurs non intégrés au stationnement payant.

Les Boulevards en avril et juin, les Chartrons en octobre et décembre

Dans un calendrier communiqué par la municipalité, le passage au stationnement payant se fera à partir du 1er avril pour une partie des boulevards (de la barrière Judaïque à la barrière de Pessac), le 1er juin pour le secteur allant de la barrière de Pessac à la barrière de Toulouse. En octobre, ce sera au tour d’une première partie des Chartrons (pour le secteur situé entre le nord du Jardin public, le sud du cours de Balguerie et l’Ouest du cours du Médoc), la deuxième partie des Chartrons attendra, elle, décembre (pour le secteur situé entre le nord de la rue du Jardin public, le sud des quais des Chartrons, l’ouest du cours de la Martinique et l’est du Cours du Médoc).

L’objectif de ce passage au stationnement payant est de « répondre aux problèmes de manque de places, de stationnement gênant, de voitures ventouses, d’encombrement des trottoirs, de sécurité, de pollution », précise la ville de Bordeaux.