l'aquitaine rêve d'un bordhollywood

Julie Millet

— 

Les plus grands studios de cinéma de l'Ouest de la France, un Cinecitta à la bordelaise, un « Bordhollywood », voilà le rêve que constitue le site des Terres neuves à Bègles. Un studio de 400 m2 est prévu pour 2010, quand un autre de 13 000 m2 sur le site du centre de tri Jean-Jacques-Bosc de La Poste est annoncé pour 2011. Des sociétés de production audiovisuelle, une école de techniciens, des entreprises de location de matériels, un bureau d'accueil des équipes de tournages sont, eux, déjà présents sur le site. Dans le même esprit, un projet piloté par Luc Besson est prévu pour 2010 à Saint-Denis (93).

Les Terres Neuves, une ancienne friche militaire de 4,2 ha achetée par la ville en 2002, connaît une lourde réhabilitation. « Je crois beaucoup à ce pôle Image. Le cinéma, la télévision sont des industries qui sont porteuses de débouchés économiques », confie Noël Mamère, le maire (Vert) de Bègles. En effet, près de 4 000 cachets de figurants ont été signés pour le tournage du film Camping réalisé en Gironde en 2005. C'est dire que le cinéma est aussi une industrie créatrice d'emploi.

Egalement présente aux Terres Neuves, l'agence régionale Aquitaine image cinéma (AIC) a pour mission d'encourager la création cinématographique, ainsi que l'accueil des tournages dans une perspective de valorisation des savoir-faire et patrimoines aquitains. Certains films sont aidés par le fonds de soutien régional, en contrepartie d'embauches culturelles (intermittents) et d'utilisation de prestataires locaux. « Mais l'attractivité de la région est surtout due au vivier de techniciens compétents, avec 40 métiers représentés et aux comédiens locaux qui sont habitués au tournage, ce qui est rare en région », explique Yane Lahaie, directrice adjointe de l'AIC. W