Gironde : L'épisode de pollution est terminé mais les indices restent mauvais

ENVIRONNEMENT Ce mardi, on assiste à une baisse des concentrations en particules en dessous du seuil d’information et recommandations fixé à 50 µg/m³ en moyenne journalière

E.P.
— 
Une alerte pollution avait été déclenchée samedi.
Une alerte pollution avait été déclenchée samedi. — GEORGES GOBET / AFP

L’alerte pollution aux particules en suspension (PM10) sur la Gironde est levée ce mardi. Il avait été déclenché ce samedi par la préfecture au regard des informations transmises par l’association agréée pour la surveillance de la  qualité de l’air ( ATMO Nouvelle-Aquitaine).

Une mauvaise qualité de l’air tout de même

Les mesures décidées par arrêté préfectoral du 15 janvier 2022 et les recommandations sanitaires et comportementales diffusées par la préfète de la Gironde en lien avec cet épisode de pollution, notamment l’abaissement de la vitesse de 20 km/h sur les routes du département, ne sont plus actives, explique un communiqué de la préfecture.

Mais l’Atmo tempère cette sortie de l’alerte pollution sur son site : « Malgré une sortie de l’épisode de pollution aux particules sur la Gironde et une baisse des concentrations en particules en dessous du seuil d’information et recommandations fixé à 50 µg/m³ en moyenne journalière, des indices mauvais sont prévus sur la métropole bordelaise aujourd’hui et demain. »