« J'ai été surpris que Bordeaux accepte mon projet de pont »

— 

Vous êtes venu à Bordeaux pour votre projet. Que pouvez-vous dire sur cette passerelle ?

Ce pont piéton mesurera 120 m de long pour 12 de large et 5,50 m de haut. Partant du bas de la place des Quinconces, il va enjamber le tram et la route. Sur les quais, une infrastructure permettra au public d'accéder aux oeuvres des autres artistes. La passerelle continuera ensuite vers la Garonne, et offrira un point de vue sur le fleuve et l'autre rive. Comme un belvédère.

Vous avez choisi de travailler avec des acteurs locaux. Comment cela se passe ?

Je vais travailler avec le pôle de compétitivité du pin maritime. La passerelle nécessite 300 m3 de bois, et je suis content de pouvoir utiliser une partie des arbres tombés pendant la tempête. Je vais aussi collaborer avec des étudiants bordelais pour l'assemblage des planches.

Quand allez-vous commencer ?

En juin, on débutera le travail en atelier. On s'insolera en septembre pendant quelques semaines pour l'assemblage sur les quais, en face des Quinconces. J'ai été très surpris que la ville accepte mon projet. Et j'espère que les Bordelais apprécieront ce nouveau point de vue sur leur ville. W

Recueilli par Julie Millet