Bordeaux : De nouvelles règles concernant la circulation et le stationnement entrent en vigueur en 2022

DEPLACEMENTS Généralisation des rues à 30 km/h, extension de la zone piétonnière de l’hypercentre,  lecture automatisée des plaques d’immatriculation pour les contrôles, des nouveautés vous attendent

Mickaël Bosredon
— 
Une Zone 30 km/h à Bordeaux
Une Zone 30 km/h à Bordeaux — Mickaël Bosredon/20Minutes
  • Quasiment neuf sur rues sur dix sont désormais limitées à 30 km/h à Bordeaux.
  • A partir de février, le périmètre du secteur piétonnier de l’hypercentre passera progressivement de 40 ha actuellement à 65 ha.
  • Un nouveau système de contrôle du stationnement payant est également instauré, avec une lecture automatisée des plaques d’immatriculation grâce à une caméra embraquée dans un véhicule léger.

Depuis samedi, de nouvelles règles sont entrées en vigueur en matière de circulation et de  stationnement à  Bordeaux. D’autres entreront en œuvre au cours du premier trimestre 2022. 20 Minutes fait le point sur ces nouveautés.

Généralisation du 30 km/h

Quelque 89 % des rues de Bordeaux sont désormais limitées à 30 km/h, depuis samedi, contre 37 % auparavant. Seuls quelques grands axes (essentiellement les boulevards et les quais) restent limités à 50 km/h. L’objectif poursuivi par la ville est d’améliorer la sécurité routière, abaisser les nuisances sonores et la  pollution, et faire davantage de place aux pistes cyclables. Cette évolution entraînera « la suppression régulière des carrefours à feux » précise la municipalité. « Rouler doucement ne fait pas perdre de temps », assurait le maire  Pierre Hurmic en septembre dernier, rappelant que « la vitesse moyenne pour une voiture en ville est de 14 km/h à Bordeaux ».

Le périmètre piétonnier du centre-ville élargi

A partir du mois de février et jusqu’en 2023, la superficie du secteur borné de l’hypercentre de Bordeaux, passera progressivement de 40 hectares actuellement à 65 hectares. Au final, la nouvelle zone piétonne se situera à l’intérieur d’un périmètre compris entre le cours Victor-Hugo, le cours d’Albret, les allées de Tourny, et les quais. Le secteur sera délimité par des bornes qui s’activent sur lecture de la plaque d’immatriculation, restreignant la circulation aux véhicules des résidents, des livreurs, et des secours. Seuls les trois accès aux trois parkings (Camille-Jullian, Pey-Berland, Victor-Hugo) resteront accessibles en voiture. Il devrait s’agir à terme de « l’un des espaces piétonniers les plus grands de France », avait annoncé Pierre Hurmic en septembre dernier.

La municipalité bordelaise va par ailleurs progressivement étendre le dispositif de « rue aux enfants », c’est-à-dire l’interdiction de circuler devant les écoles. Ce périmètre concernera à terme 80 % des établissements scolaires.

Des livraisons plus encadrées

La ville entend encadrer plus sévèrement les conditions des livraisons en centre-ville. « Une stricte application de la règle pour les livraisons de 7 h à 11 h sera appliquée, prévient la municipalité, avec interdiction aux camions de pénétrer après 11 heures (hormis quelques dérogations). Certains véhicules lourds qui en ont un besoin légitime, pourront effectuer des livraisons entre 6 h et 8 h. » La commune veut également « développer des espaces de logistique urbaine en cœur de ville pour inciter aux livraisons douces, avec des aménagements provisoires sur voirie expérimentés. »

Le stationnement payant contrôlé par des caméras embarquées 

Déjà testé depuis novembre 2021, le système Lapi (lecture automatisée de plaques d’immatriculation) est officiellement entré en vigueur samedi. Il s’agit d’un système embarqué dans un véhicule léger, grâce à des caméras dédiées au contrôle du stationnement payant. Si l’équipement change, la ville prévient que « la fréquence des contrôles reste la même. »

« Remplacés par le Lapi, les agents piétons sont redéployés dans des salles de contrôle, où ils vérifient sur écran les images envoyées, pour déterminer si le véhicule est en règle et si un FPS (forfait post-stationnement) doit être dressé ou non pour défaut de paiement » précise encore la municipalité. Les contrevenants sont notifiés par courrier postal (et non plus sur leur pare-brise), avec le détail des modalités de paiement et de recours. Une minoration s’applique aux usagers qui règlent leur FPS sous cinq jours, contre 24 heures aujourd’hui.

Un nouveau site internet pour le stationnement résidentiel

Pour souscrire ou gérer leur abonnement et valider leur stationnement, les bénéficiaires du tarif résidentiel passeront désormais par le site monstationnementbordeaux.fr (accessible aussi via bordeaux.fr). Les tarifs de stationnement restent inchangés, de même que les horaires de stationnement payant, de 9 h à 19 h du lundi au samedi, sauf jours fériés. Les personnes à mobilité réduite (PMR) détentrices d’une carte CMI-S (carte mobilité inclusion stationnement) bordelais ou non, sont invités à s’enregistrer sur ce site afin que le système Lapi puisse identifier automatiquement leur immatriculation comme étant liée à un abonné PMR.