Rencontre bien réelle entre chroniqueurs du monde virtuel

Sophie Lemaire

— 

A priori, ils n'ont pas grand-chose en commun. De tous âges et origines, des centres d'intérêts divergents... mais une façon commune de s'exprimer : le blog. Les blogueurs bordelais étaient invités, vendredi soir, à se retrouver pour participer à un « blogcamp »*, organisé par l'association bordelaise du même nom. Une sorte de réunion participative ouverte à tous, dont les fondateurs de l'association voudraient étendre le principe à toute la France. Car même les blogueurs ont souvent des questionnements communs. Sur la technique, en premier lieu.

« Créer un blog est à la portée de n'importe qui, mais le faire évoluer c'est autre chose. Il m'a fallu deux semaines pour passer le mien de deux à trois colonnes », explique Anne Lataillade, blogueuse vedette de la place de Bordeaux et créatrice d'un site de cuisine dont les chiffres de fréquentation font pâlir d'envie ses camarades. « Tous les blogueurs ne sont pas des geeks », rappelle-t-elle. Mais le Blogcamp a aussi une ambition quasi idéologique : « Prêcher les bonnes pratiques du Net », résume Lesly Garreau, cofondateur de l'association avec Thomas Parisot. « On a l'impression qu'on peut tout y faire, explique ce dernier. Ça peut aboutir à des aberrations. On a créé Blocamp pour que les gens puissent en discuter. » S'exprimer sans trop s'exposer, respecter les autres... un code de conduite que ces blogueurs aimeraient voir se diffuser. W

* http://blogcamp.fr.