Vers une reprise des cours le 4 mai

— 

La fac de lettres et sciences humaines pourrait être débloquée après les vacances. C'est en tous cas ce que souhaite le président de Bordeaux-III, Patrice Brun, partisan d'une reprise des cours le 4 mai. Vendredi, les trois conseils centraux de la faculté ont adopté ce principe, qui permettrait de sauver les examens du mois de juin.

Ce scénario, qui doit encore être validé en conseil d'administration, sera évoqué aujourd'hui sur le campus, où le comité de mobilisation contre la loi LRU (« loi Pécresse ») organise une nouvelle assemblée générale. Dans leur onzième semaine de grève, ses membres devront se prononcer sur le calendrier proposé par le président de l'université. Patrice Brun compte d'abord laisser passer les vacances, cette semaine, pour organiser à partir du 27 avril une remise en route progressive des cours. Un intermède qui servirait aussi à poursuivre les actions contre la loi LRU, à laquelle il s'oppose, jusqu'à la reprise officielle des enseignements, le 4 mai. W

M. G.