Bordeaux : Laurent Marti affirme que l’UBB ne retournera pas au Matmut Atlantique

RUGBY SBA et certains élus avaient émis cette idée afin de renflouer les caisses de la société d’exploitation

C.C.
— 
Le Matmut Atlantique de Bordeaux.
Le Matmut Atlantique de Bordeaux. — Jeff Blackler/Shutterst/SIPA

C’est clairement non ! Laurent Marti ne pouvait pas être plus clair, l’Union Bordeaux-Bègles ne retournera pas au Matmut Atlantique dans les conditions actuelles des choses. SBA, la société d’exploitation du stade, et certains élus comme Fabien Robert ont donc leur réponse. Depuis plusieurs mois, ils plaident pour un retour de l’UBB dans l’enceinte de Bordeaux-Lac avec l’idée sous-jacente de réduire le déficit (3 millions d’euros par an) de la SBA grâce aux belles affluences que pourraient réaliser l’actuel deuxième du Top 14.

Problème, Laurent Marti ne l’entend pas du tout de cette oreille comme il l’explique à Sud Ouest : « Quand vous êtes déficitaire, c’est à vous de régler vos propres problèmes. Si SBA compte régler ses déficits en creusant le déficit de l’UBB, ça sera sans moi. Ça n’arrivera pas, c’est impossible. Moi, je n’y peux rien si SBA ne s’en sort pas. » Au passage, le président bordelais rappelle que son club a perdu près de 1.5 million d’euros en allant jouer au Matmut Atlantique de 2015 à 2018.

Pas qu’une question financière…

Si cela est « inenvisageable » financièrement, Laurent Marti ajoute que « 95 % de nos supporteurs et de nos partenaires nous disent qu’ils veulent rester à Chaban parce que ce stade a une âme et qu’il est très facile d’accès. Il y a à la fois un problème financier mais aussi d’envie. » Pour rappel, la société d’exploitation du Matmut Atlantique menace déposer le bilan d’ici début 2022 si aucune solution financière n’est trouvée avec Bordeaux Métropole ou les Girondins de Bordeaux.