Tous les modes de transport trouvent leur place dans la rue

— 

Grâce à la mise en place du code de la rue qui permet un partage équitable de la voie publique entre ses usagers, vélos, rollers, piétons et personnes à mobilité réduite vont pouvoir se déplacer plus aisément dans Bordeaux.

Le « tourne à droite » et le contresens pour les cyclistes L'autorisation de tourner à droite à certains carrefours, même si le feu est rouge, est une nouvelle mesure. Elle va être expérimentée sur dix carrefours à Bordeaux, Blanquefort et Mérignac, d'ici à la fin du mois. Par ailleurs, les cyclistes pourront, à terme, rouler à contresens dans toutes les zones à vitesse modérée. Pour l'heure, seules les rues avec une signalétique spécifique sont autorisées, notamment dans le quartier Victor-Hugo. 80 % des rues de la ville pourraient faire partie de ces zones à vitesse modérée.

Des emplacements réservées aux personnes handicapées Deux sont actuellement testées place Tourny. Ils sont équipées de capteurs qui permettent de détecter la présence de tout véhicule non autorisé. Si l'expérience est positive, le système sera étendu.

Les rollers prennent les transports Une dérogation leur a été octroyée pour qu'ils puissent emprunter les transports en commun deux fois par mois, le premier dimanche et le dernier vendredi. L'association Air a demandé une extension de cette dérogation à la CUB. ■ O. D.