Bordeaux : Le conseil de métropole perturbé par un élu qui ne veut pas mettre son masque

INTERRUPTION Marc Morisset élu du conseil de Bordeaux métropole, récemment exclu du groupe Ecologie et solidarité, n’a pas voulu porter le masque en séance du conseil ce vendredi

E.P.
— 
Le conseil a été interrompu quelques minutes et un périmètre a été établi autour de l'élu réfractaire au port du masque, pour respecter la distanciation sociale.
Le conseil a été interrompu quelques minutes et un périmètre a été établi autour de l'élu réfractaire au port du masque, pour respecter la distanciation sociale. — UGO AMEZ/SIPA

L’élu Marc Morisset, récemment exclu du groupe Ecologie et solidarités, a perturbé la séance du conseil de métropole qui se tenait ce vendredi, en refusant de porter un masque. Sur sa page Facebook, il explique : « Je ne veux pas porter le masque puisque les élu.e.s parlaient sans le masque donc la logique était de ne pas le porter quand nous ne parlions pas ».

Ses positions sur la vaccination et le port du masque​ lui ont déjà valu une exclusion du groupe Ecologie et Solidarités et une demande de démission de la part de ses colistiers à Saint-Médard-en-Jalles, sans qu’il ne s’exécute.

Isolé et sans droit à la parole

Ce vendredi, le président de la métropole Alain Anziani (PS) a sollicité la préfète pour savoir quelle était la marche à suivre. Une petite interruption de séance a eu lieu le temps que les tables soient réaménagées autour de lui afin de l’isoler du reste des élus et respecter la distanciation sociale. Une interruption qui a exaspéré une partie des élus présents, dont Fabien Robert (Bordeaux Ensemble). Marc Morisset n’a plus la parole pendant le conseil, sauf s’il remet son masque, obligatoire à l’intérieur des bâtiments.

L’élu avait aussi demandé que l’ensemble des délibérations, 161 ce jour-ci, soient dégroupées au motif qu’il voulait intervenir sur chacune d’entre elles. Ce qui aurait considérablement allongé les débats…