Bordeaux : Romain Lewis sacré champion du monde de poker à Las Vegas

COUP DE MAÎTRE Il a remporté l’un des 88 tournois de la 52e édition des championnats du monde à seulement 26 ans

C.C.
— 
Le Bordelais Romain Lewis, champion du monde de poker.
Le Bordelais Romain Lewis, champion du monde de poker. — Winamax

C’est une forme de consécration pour Romain Lewis. Le jeune Bordelais de 26 ans est devenu, dans la nuit de mardi à mercredi, champion du monde de poker à Las Vegas aux Etats-Unis. Joueur pro du Team Winamax, l’équipe la plus titrée d’Europe, il s’est imposé devant 306 joueurs dans l’Event 76 des 52e championnats du monde de poker (88 tournois au total cette année disputés de septembre à novembre).

Après trois podiums lucratifs mais frustrants en 2018 au WSOP (World Series Of Poker), Romain Lewis a remporté un Super Turbo (temps de jeu de 20 minutes avec des mains très rapides) costaud à 10.000 dollars l’entrée. Le Bordelais empoche 463.885 dollars (410.171 euros), plus huit primes d’élimination valant 3.000 dollars (2.652 euros) chacune. Il obtient surtout son premier bracelet WSOP en or, le 29e de l’histoire du poker français.


« Ça fait plaisir ! Cette fois, il ne m’a pas échappé. À chaque fois, j’étais content de mes résultats… mais à chaque fois, je me disais aussi que c’était vraiment dur de gagner un bracelet en fait. Là, c’est bon, je peux enfin ajouter ce petit bijou à ma coloc de Wimbledon. Et maintenant, je vais pouvoir chill sur cette fin de WSOP ! », a réagi celui qui vit désormais à Londres.

Romain Lewis est actuellement 21e français et 715e joueur mondial selon le site de référence dans l’univers du poker, The Hendon Mob.