LGV Bordeaux Toulouse : Castaner estime que le maire de Bordeaux « se comporte comme un enfant qui a déjà son jouet »

GRAND PROJET Le chef de file des députés LREM était interviewé ce vendredi matin par France Bleu Gironde

E.P.
— 
Christophe Castaner (LREM) est en déplacement en Gironde.
Christophe Castaner (LREM) est en déplacement en Gironde. — Robin Letellier/SIPA

Jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic (EELV) a dit tout le mal qu'il pensait du projet de LGV vers Toulouse et Dax, lançant un site Internet, Alternative LGV, autour duquel il espère fédérer toutes les associations et collectivités hostiles au projet. Le président de la métropole bordelaise Alain Anziani (PS) est lui favorable à ces lignes.

Ce vendredi matin Christophe Castaner (LREM) a fustigé la position du maire de Bordeaux au micro de France Bleu Gironde. « Cela me choque parce qu’au fond il se comporte comme un enfant qui a déjà son jouet : le TGV qui vient jusqu’à Bordeaux, et on sait l’importance du TGV à Bordeaux. Et finalement, pour ces 200 km et surtout pour Toulouse et l’accès à l’Espagne, parce que ce projet est double, ce n’est plus intéressant. »

« On peut faire du quotidien et mailler notre territoire national »

Qualifiant au passage d'« explosée » la majorité d’Hurmic, il assure qu’il est possible de construire ces LGV tout en rénovant les autres lignes. « On peut faire du quotidien et mailler notre territoire national, assure-t-il. L’Etat est prêt à mettre 4,1 milliards d’euros sur la table et nous ne le ferons pas au détriment des trains du quotidien. »

C’est le 26 novembre prochain que le sujet sera débattu en conseil de métropole et les débats s’annoncent d’ores et déjà houleux.