Bordeaux : La flèche Saint-Michel fermée pendant cinq ans au public en raison de travaux

RESTAURATION Cet emblématique lieu de la ville va fermer ses portes à partir de ce lundi 1er novembre

C.C.
— 
Le flèche Saint-Michel de Bordeaux.
Le flèche Saint-Michel de Bordeaux. — S.ORTOLA/20MINUTES

Il ne vous reste plus que quelques jours. Précisément, quatre pour visiter la flèche Saint-Michel à Bordeaux. A partir de ce lundi 1er novembre, l’emblématique édifice de 114 mètres de haut sera interdit au public jusqu’en… 2026 ! Il va être fermé pendant près de cinq ans en raison de travaux de rénovation. Un chantier gigantesque autour du troisième clocher le plus haut de France (derrière Rouen et Strasbourg).

La flèche Saint-Michel (et ses 235 marches), détruite et reconstruite à plusieurs reprises, est aujourd’hui fragile. Faute à des travaux de consolidation mal réalisés dans les années 1960. Après un diagnostic patrimonial poussé et une surveillance de plusieurs années, la sentence était tombée : il faut remettre en état la structure du monument, en particulier la partie haute.

Plusieurs années de travaux

« La première phase va durer neuf mois, il s’agira juste de la pose de l’échafaudage ! 600 tonnes de matériel à mettre en place », explique à France 3 Stéphane Gomot, adjoint à la mairie en charge du patrimoine, des musées et de la mémoire.

Il faudra donc faire sans ce spot idéal pour admirer la ville dans les prochaines années. Pour rappel, la flèche est bien sûr indissociable de la basilique Saint-Michel, bâtie entre XIVe et XVe siècle, à quelques mètres. Elle a été classée monument historique en 1846 avant d’être inscrite en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

La crypte de la Flèche Saint-Michel va reprendre vie