Bordeaux

La bibliothèque va se mettre à la page

Les habitués ont deux mois pour faire leurs provisions de livres et de disques. A partir du 1er juin, la bibliothèque municipale de Mériadeck fermera ses portes jusqu'au 30 septembre pour quatre mois de travaux. Quelques compensations ont été prévues...

Les habitués ont deux mois pour faire leurs provisions de livres et de disques. A partir du 1er juin, la bibliothèque municipale de Mériadeck fermera ses portes jusqu'au 30 septembre pour quatre mois de travaux. Quelques compensations ont été prévues pour les usagers : leur abonnement sera prolongé gratuitement de quatre mois et ils pourront emprunter jusqu'à trente documents au lieu de quinze durant la pause estivale.

« Nous allons également augmenter les ressources documentaires accessibles sur le site Internet de la bibliothèque », souligne la directrice, Marie-Claude Julié. Les usagers pourront aussi se rabattre sur les bibliothèques de quartier. Etudiants et chercheurs seront un peu pénalisés, même si « la fermeture a lieu durant les mois d'été, qui sont une période creuse », tempère le pôle universitaire de Bordeaux, qui possède par ailleurs plusieurs centres de documentation. Cette fermeture permettra à la ville de lancer un vaste chantier de rénovation de près de 10 millions d'euros, pris en charge à 40 % par l'Etat. La première phase, qui s'étalera sur quatorze mois, portera sur l'accueil du public et la mise en valeur des collections.

La bibliothèque va également dire adieu à son robot de distribution des documents, unique en son genre et utilisé jusqu'à fin 2006. « Lors de l'inauguration de la bibliothèque en 1991, on était à l'avant-garde, mais à l'usage, ce robot s'est révélé très coûteux en entretien et de moins en moins en phase avec les attentes du public, qui utilise de plus en plus de documents numériques », explique la directrice. La distribution manuelle a ainsi été rétablie début 2007. Pas de regrets non plus du côté de la mairie : « Il s'agissait d'une expérimentation, qui n'a été reprise nulle part ailleurs », note Dominique Ducassou, adjoint à la culture d'Alain Juppé. L'immense magasin où évoluait le robot sera ainsi réaménagé en deux étages distincts, afin d'augmenter les capacités de stockage. De quoi donner un coup de jeune à la bibliothèque, qui fêtera ses vingt ans en 2011. ■