Bordeaux : Le skate a-t-il (enfin) trouvé sa place dans la ville ?

SPORT La mairie de Bordeaux a présenté son projet de rénovation de l’actuel skatepark quai des Chartrons

Clément Carpentier
— 
Le nouveau skatepark quai des Chartrons devrait voir le jour début 2022.
Le nouveau skatepark quai des Chartrons devrait voir le jour début 2022. — Mairie de Bordeaux ? Constructo
  • Une nouvelle aire de street plaza va voir le jour à la place du skatepark des Chartrons d’ici le printemps 2022.
  • Alors que la tension était forte entre skateurs et riverains au milieu des années 2010, elle est fortement redescendue grâce à plusieurs aménagements mis à disposition des premiers.
  • Prochaine étape, trouver un endroit dans la ville pour le nouveau bowl.

Il est à peine 8 heures du matin ce mercredi. Pourtant, Théo est déjà sur le pied de guerre. Le jeune homme enchaîne les figures sur le skatepark du quai des Chartrons à Bordeaux : « A cette heure-là, il n’y a personne, il faut en profiter. C’est parfait ! » Ce qui l’est beaucoup moins, c’est l’état des modules. Entre des rampes en bois très abîmées et un bowl rafistolé un peu de partout, le plus grand skatepark de la ville commence à faire son âge (14 ans). Pour Matthias, autre skateur matinal, « c’est même devenu dangereux ». C’est notamment pour cette raison que les installations actuelles vont laisser la place à une nouvelle aire, une street plaza tout en béton, d’ici la fin du printemps prochain.

L'actuel skatepark n'est pas dans un très bon état à Bordeaux.
L'actuel skatepark n'est pas dans un très bon état à Bordeaux. - Clément Carpentier / 20 Minutes

Ce nouvel espace de 2.387 m2 (comme le précédent) sera un peu différent avec des modules (trottoirs, bancs ou escaliers) plus bas (une hauteur maximale de 1,50 m). Les quais se trouvant dans le périmètre inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco Il fallait respecter certaines règles. Au bout de l’espace en direction du pont Chaban-Delmas, il y aura un petit bowl. Après les aménagements de plusieurs places bordelaises ces dernières années, c’est donc une bonne nouvelle pour les skateurs de la ville. Alors peut-on dire que le skate a enfin trouvé sa place à Bordeaux ?

Plus de problématique majeure sur la ville

C’est vrai que le temps des plaintes à répétition auprès de la mairie paraît loin aujourd’hui. « Il y a clairement moins de tensions avec les riverains », reconnaît Léo Valls, skateur professionnel et très investi auprès de la municipalité sur le travail de médiation depuis plusieurs années. « Je pense que l’on est sur la bonne voie. Par exemple, aujourd’hui, il n’y a pas de grosse problématique à gérer, explique Mathieu Hazouard, j’ai le sentiment que ça fonctionne bien. Il faut que tout le monde continue à mettre de l’eau dans son vin ! » L’adjoint aux sports n’hésite pas non plus à rappeler le travail fait par l’ancienne majorité car c’est bien « un travail en profondeur » qui commence à payer pour Léo Valls. Il pense sûrement à la mise en place d’horaires dédiés à la pratique du skate en 2017 ou au plan skate voté par les élus fin décembre 2019 avec des aménagements sur le parvis des Capucins, le parvis de la gare côté Belcier ou encore la terrasse Koening.

Un visuel du nouveau skatepark de Bordeaux.
Un visuel du nouveau skatepark de Bordeaux. - Mairie de Bordeaux ? Constructo

En 2022, un site de 600 m2 devrait aussi être aménagé sur la place de la République avec un sol en béton lisse. Des équipements bienvenus pour faire face à ce que le skateur bordelais appelle « l’effet confinement » avec une explosion du nombre de pratiquants de skate, de trottinette, de roller ou de BMX avec des gens qui s’y sont mis « pour garder une activité physique et sociale ». Du côté des riverains, Sophie note aussi « une vraie amélioration car c’est beaucoup moins l’anarchie que par le passé ». Finalement pour cette Bordelaise, « le problème du moment, c’est surtout la circulation et pas la pratique du skate, bien mieux encadré et où tout le monde y trouve son compte ».

Un visuel du nouveau skatepark de Bordeaux.
Un visuel du nouveau skatepark de Bordeaux. - Mairie de Bordeaux ? Constructo

La question du nouveau bowl devra vite être réglée

Reste tout de même un point de tension. Pas forcément avec les riverains d’ailleurs mais avec les skateurs eux-mêmes. Où et quand auront-ils un nouveau bowl ? Sur la nouvelle street plaza, il n’y en aura qu’un petit pour les débutants. La mairie affirme y travailler activement avec une première réunion à ce sujet à venir. Léo Valls, lui, a déjà sa petite idée : « J’aimerais bien qu’il soit installé sur le quai de Brazza [rive droite], il permettrait de faire la jonction entre le skatepark du quai des Chartrons et les équipements installés à Darwin [qui va par ailleurs récupérer les anciennes installations de la rive gauche]. » Mais est-il possible de creuser à cet endroit ? La question est encore sans réponse.

Matthieu Hazouard évoque pour sa part un lieu à la sortie du parc des Angéliques, toujours rive droite. Le budget pour ce nouveau bowl approche les 500.000 euros précise l’adjoint à la mairie. Il réfléchit aussi à un dispositif pour soutenir certains athlètes bordelais en vue des Jeux olympiques de Paris en 2024. En attendant, une chose est sûre, Bordeaux « n’est plus dans une logique de parquer les skateurs », se félicite Léo Valls.