Risques d'incendies maximum

— 

« Mieux vaut se promener en bord de mer qu'en forêt ». Bruno Lafon, président de l'association régionale de défense de la forêt contre les incendies (DFCI), lance un appel à la vigilance. Depuis dimanche, l'Aquitaine est en effet entrée « dans la période à hauts risques » pour les départs de feux. Avec les faibles précipitations de ces derniers jours, « la végétation est excessivement sèche et inflammable », prévient-il. Une situation aggravée par les dégâts de la tempête du 24 janvier. Mais les 10 000 km de pistes forestières prioritaires ont été dégagées, selon la DFCI. ■