Bordeaux : 81 personnes positives au Covid après des soirées en discothèque, 2000 personnes contactées

EPIDEMIE Les personnes testées positives sont soumises à un isolement strict de 10 jours, ainsi que leurs contacts proches (7 jours).

E.P.
— 
Une soirée en discothèque. Illustration.
Une soirée en discothèque. Illustration. — Picard / Isopress / Sipa

Ce ne sont plus une vingtaine de cas positifs au Covid 19 mais 81 qui sont répertoriés aujourd’hui après les soirées organisées les 9, 10 et 11 juillet dernier, par la discothèque Hangar FL à Bordeaux, informe ce mardi l’agence régionale de santé de la Nouvelle-Aquitaine.

« Elles sont soumises à un isolement strict de 10 jours, ainsi que leurs contacts proches (7 jours). La situation est suivie de près par l’ARS et la préfecture qui pourront déclencher, si besoin, des mesures complémentaires », écrit l’ARS dans son communiqué.

2.000 personnes contactées

L’Assurance Maladie est chargée de contacter les personnes ayant été en contact avec les clients contaminés pour casser les chaînes de transmissions. « Les 2.000 personnes qui avaient acheté leurs places via la billetterie en ligne sont contactées cette semaine par SMS ou par courriel afin qu’elles se fassent tester et vacciner très rapidement. Un rappel des gestes barrières et des mesures de précaution à adopter dans leur vie quotidienne leur sera signifié », précise le communiqué. La direction de la boîte de nuit en question a décidé d’annuler deux soirées qui étaient prévues le week-end prochain les 23 et 24 juillet.

Dans un contexte de progression du variant Delta, plus contagieux, l’ARS invite aussi bien les participants à ces soirées festives, que les établissements qui les organisent au respect des règles sanitaires. Le port du masque reste fortement recommandé pour circuler au sein de l’établissement.