Une nouvelle vitrine pour l'architecture à Bordeaux

— 

Des locaux plus grands, plus clairs et plus accueillants. La nouvelle Maison de l'architecture, installée au 308 de l'avenue Thiers, fait l'unanimité auprès de ses occupants. L'ancien terminal EDF va devenir « la maison de tous les architectes d'Aquitaine et le nouveau coeur de la culture architecturale à Bordeaux », souligne Michel Moga, le président de l'Ordre des architectes, ravi de découvrir la lumière qui illumine son nouveau bureau. Le choix de ce lieu et de son emplacement témoigne de « la volonté des architectes d'adhérer au projet de développement de la rive droite », insufflé par la mairie. La rénovation s'est faite également dans une démarche de développement durable. La conception a été confiée à deux jeunes architectes qui ont choisi de laisser le bâtiment « dans son jus » avec son identité des années 1940 et 1950. Les trous dans le sol ont été comblés mais les murs restent à nu dans le corps principal. Pour le reste, les matériaux basiques ont été privilégiés et le chauffage fonctionne à l'aide d'une pompe à chaleur. Les 650 m2 de ces nouveaux locaux vont surtout permettre de mettre en valeur la production des architectes grâce au grand hall d'exposition. La Maison sera aussi « un lieu de débats avec des réunions interrégionales, et un lieu de formation axée notamment sur la construction en bois », précise Michel Moga. ■S. L.