Les trams à l'arrêt avant la grève

— 

Un conflit de plus entre Veolia et la communauté urbaine de Bordeaux (CUB). Alors qu'aurait pu être augmentée dès aujourd'hui la fréquence des tramways pendant les heures creuses, Veolia attend toujours la validation de la CUB.

La CFTC envisage donc un mouvement de grève qui pourrait débuter lundi prochain. « La CUB nous avait demandé de faire des propositions afin de désaturer le tramway, explique Alain Fermigier, délégué syndical CFTC, la hausse du trafic représenterait 620 000 km par an ». Du côté de la CUB, c'est l'étonnement, aucune demande n'aurait été faite dans ce sens. Elle estime que tant que l'appel dans l'affaire de l'attribution avortée de la délégation des transports en commun à Keolis n'était pas jugé, aucun avenant au contrat ne verrait le jour. D'ailleurs, hier, un article de La Tribune évoquait la possibilité d'un accord entre Veolia et la Deutsche Bahn (à l'origine de l'annulation de l'attribution du marché à Keolis) afin d'écarter la filiale de la SNCF. ■O. D.