Bordeaux : Le nouveau campus de 3IS, « terrain de jeu incroyable » pour les étudiants en audiovisuel et jeu vidéo

EDUCATION Cette école historique du secteur de l’audiovisuel à Bordeaux, vient d’inaugurer un nouveau campus de 5.200 m2 doté des dernières technologies

Mickaël Bosredon

— 

L'école 3iS (Institut International Image et Son) s’est installée dans de tout nouveaux locaux, rue des Terres-Neuves à Bègles.
L'école 3iS (Institut International Image et Son) s’est installée dans de tout nouveaux locaux, rue des Terres-Neuves à Bègles. — 3IS
  • Installée à Bègles, 3IS a doublé sa capacité d’accueil avec ce nouveau bâtiment.
  • L’école s’est notamment dotée d’une magnifique salle de projection de 250 places.
  • Elle vient aussi de nouer un partenariat avec l’entreprise bordelaise SolidAnim, un des leaders mondiaux en « motion capture ».

Il y a encore quelques câbles qui traînent ici ou là, des coups de peinture à terminer, et une déco à installer. Mais après deux ans de travaux, le tout nouveau bâtiment de l'école 3IS (Institut international image et son) de Bordeaux, est enfin achevé et a pu ouvrir ses portes il y a un mois. Installé rue des Terres Neuves à Bègles, à quelques encablures seulement de son ancien site, l’école a doublé sa capacité d’accueil et offre désormais 5.200 m2 de surface.

L'école 3IS abrite une salle de projection de 250 places
L'école 3IS abrite une salle de projection de 250 places - Mickaël Bosredon/20 Minutes

Actuellement vide d’étudiants, période de troisième confinement oblige, le site accueillera de nouveau d’ici une quinzaine de jours une partie des 540 élèves, qui vont entrer en phase de production de leurs projets, par petits groupes. Ils vont pouvoir investir les quatre étages du bâtiment, offrant une salle de projection de 250 places, trois plateaux image, une régie de captation, un plateau spectacle vivant, ou encore 32 cabines de montage… Ce nouveau campus de 3IS, une école « historique » de l’audiovisuel à Bordeaux, « est tout simplement un terrain de jeu incroyable pour les étudiants », s’enthousiasme Dorine Lafont, responsable communication.

Un partenariat avec le studio SolidAnim

« Ce bâtiment matérialise notre volonté de faire travailler les étudiants de manière interfilières », insiste Gilles Chantemerle, directeur des études. 3IS accueille quatre filières principales : cinéma et audiovisuel, spectacle vivant, son, et animation-jeu vidéo-effets spéciaux. Si cette dernière filière existe depuis une dizaine d’années au sein du groupe 3IS, elle s’est développée il y a maintenant trois ans sur le campus de Bordeaux, alors que le secteur du jeu vidéo et de l’animation connaît un véritable essor dans la région ces dernières années.

L’école vient d’ailleurs de développer un partenariat avec SolidAnim, une entreprise spécialisée dans les effets spéciaux basée à Bordeaux, Angoulême et Los Angeles. « Ce studio a développé une solution technique autour de la motion capture, l’EZTrack [qui permet de générer un décor virtuel et de le déplacer en même temps que la caméra avance], qui a été reprise dans plusieurs méga-productions hollywoodiennes comme Rogue One ou Alice, explique Dorine Lafont. Les équipes de SolidAnim occupent un de nos plateaux image au sein de l’école, où elles peuvent intégrer nos étudiants à leurs projets. Et nous sommes évidemment ravis de pouvoir préparer nos étudiants à ces solutions de haute technologie. »

« En veille technologique permanente »

« Nous sommes en veille technologique permanente, appuie Gilles Chantemerle, et les référents pédagogiques de chacune de nos filières sont des professionnels en activité. Nous sommes tous en contact avec la réalité de nos métiers respectifs. » C’est ce qui permet à l’école « d’afficher un taux d’insertion professionnelle de 87 %, dans l’année qui suit la fin du cursus de nos étudiants », assure Dorine Lafont. Selon les programmes, le coût de la scolarité à 3IS tourne autour des 8.000 euros l’année.

Créée il y a 25 ans, l’école 3IS possède trois campus à Elancourt (Yvelines), Bordeaux et Lyon, et va en ouvrir un à la rentrée prochaine à Nantes.