Bordeaux : Des sondages sur le pont de pierre entraînent des modifications de circulation dès lundi

CHANTIER Il s’agit de travaux préparatoires au chantier de confortement qui doit démarrer en 2023

Mickaël Bosredon

— 

Le 5 juillet 2018: Le pont de Pierre restera définitivement consacré aux modes doux, a décidé la métropole
Le 5 juillet 2018: Le pont de Pierre restera définitivement consacré aux modes doux, a décidé la métropole — E.Provenzano/20Minutes
  • Dès ce lundi et jusqu’au 2 juillet, Bordeaux Métropole va réaliser des sondages au niveau de plusieurs piles du pont.
  • Cela va entraîner des modifications de circulation sur l’édifice, même si les tramways continueront de rouler normalement.
  • Une rénovation complète du pont, soumis aux courants de la Garonne qui érodent le soubassement des piles, doit démarrer en 2023.

L’objectif est de préparer les vastes travaux sur l’édifice qui doivent démarrer en 2023. A partir de ce lundi, et jusqu’au vendredi 2 juillet, Bordeaux Métropole va procéder à des sondages géotechniques sur le pont de pierre à Bordeaux. « Cette opération correspond aux travaux préparatoires du chantier de confortement de l’ouvrage inauguré en 1822 », rappelle Bordeaux Métropole.

Ces opérations de sondages consistent à faire des forages au niveau de chaque pile entre la pile n° 7 et la pile n° 16 (sens porte de Bourgogne > Stalingrad). « Ces forages qui vont jusqu’à 20 mètres de profondeur sous le lit de la Garonne pour atteindre la roche, permettront de caractériser les strates de sol sous les piles, leur nature et leur résistance. L’objectif de cette phase est de dimensionner les opérations à réaliser pour contenir la vitesse de tassement des piles à 1 millimètre par an. »

La rénovation complète du pont devrait durer deux ans

Même si le pont de pierre est fermé à la circulation routière depuis 2018, ces forages auront des conséquences sur les mobilités. « À pied, à vélo, en bus ou en tramway, plus de 60.000 personnes empruntent quotidiennement le pont, rappelle la métropole. Durant la phase de sondage, la circulation des tramways sera maintenue dans les deux sens de circulation, mais les bus et taxis ne circuleront plus sur l’ouvrage et prendront des itinéraires alternatifs. Seuls les services d’urgence pourront rouler sur la plateforme du tramway. Quant à la circulation des piétons et des cyclistes, elle se fera à double sens sur la voie aval du pont, côté pont Jacques-Chaban-Delmas. »

La rénovation compète du pont de pierre (consolidation des piles, étanchéité, nettoyage et remplacement de pierres et briques usées) devrait débuter en 2023 et durer deux ans. « C’est une étape cruciale pour assurer sa pérennité, sa sécurisation et sa préservation dans l’environnement extrême qu’est la Garonne. Le pont est soumis aux courants puissants du fleuve qui érodent le soubassement des piles. Il est fondé sur des sols de natures différentes qui provoquent des tassements qu’il faut maîtriser. » Une première phase de travaux avait déjà eu lieu en 2017.