Coronavirus à Bordeaux : Des repas de chefs étoilés offerts chaque semaine aux étudiants

INITIATIVE L’association Maison Valentin de Lamotte démarre son opération ce samedi avec 80 repas concoctés par le chef Stéphane Carrade. Ils seront distribués gratuitement au Jardin public à Bordeaux

Mickaël Bosredon

— 

Illustration panier repas étudiant
Illustration panier repas étudiant — Martin BUREAU / AFP
  • L’association qui œuvre en faveur des enfants en difficulté, a décidé de s’adresser aux étudiants.
  • Chaque semaine, elle offrira entre 50 et 100 repas réalisés par des chefs étoilés, d’abord à Bordeaux, puis à Lyon et Paris.
  • Stéphane Carrade, deux étoiles, sera le premier à proposer ses repas, à retirer dès samedi au Jardin public.

Entre 50 et 100 repas réalisés par des chefs étoilés, distribués gratuitement chaque semaine à des étudiants bordelais. C’est l’initiative de l'association Maison Valentin de Lamotte, qui mène d’ordinaire des actions de bénévolat en faveur des enfants en situation de vulnérabilité. L’opération démarre ce samedi, avec 80 repas concoctés par Stéphane Carrade, chef deux étoiles du Skiff Club [restaurant de l'hôtel Ha(a)ïtza au Pyla-sur-Mer]. La distribution s’effectuera en click and collect sur la terrasse du restaurant l’Orangerie, dans le Jardin public à Bordeaux.

Stéphane Carrade, chef deux étoiles du restaurant Le Skiff Club
Stéphane Carrade, chef deux étoiles du restaurant Le Skiff Club - Joelle Dolle

L’initiative est financée en grande partie par un sponsor privé. « Mais c’est toute une chaîne de solidarité qui s’est mise en place, avec des chefs qui offrent leurs prestations, des agriculteurs ou des commerçants qui offrent des produits, comme la truffe et le chocolat pour ce samedi », explique Laurence Lorenzo, fondatrice de l’association Maison Valentin de Lamotte. Après Stéphane Carrade, se succèderont entre autres Nicolas Masse (deux étoiles aux Sources de Caudalie), Thierry Renoux (une étoile au Patio), François Sauvêtre (une étoile à L’oiseau Bleu), ou encore l’équipe des candidats de l’émission Top Chef.

Dans l’attente d’un lieu pérenne

L’association basée à Versailles (Yvelines) avait déjà offert durant le premier confinement des repas étoilés aux soignants. « Pour ce troisième confinement, nous avons décidé de nous adresser aux étudiants, après avoir vu un reportage sur une étudiante qui avait fait une tentative de suicide, explique Laurence Lorenzo. Je me suis alors rapprochée de plusieurs étudiants qui m’ont raconté leurs difficultés au quotidien, notamment financières, ou concernant leur isolement, et j’ai décidé de leur offrir des repas étoilés, à Lyon, Bordeaux et Paris, et en commençant par Bordeaux. »

« Le calendrier s’adaptera à l’évolution de la situation, poursuit-elle, et la distribution s’effectuera sur un lieu différent chaque semaine, dans l’attente d’un endroit pérenne que la métropole devrait nous fournir ». En fonction des lieux, les plats seront réalisés sur place, ou chez un traiteur et acheminés sur le lieu de distribution. L’association souhaitait au départ effectuer cette opération par le biais d’un food truck, positionné sur une place stratégique de Bordeaux. Mais elle n’a pas réussi à se mettre d’accord avec la mairie de Bordeaux.

Entre 50 et 100 étudiants sélectionnés chaque semaine

« Nous serions par ailleurs ravis d’occuper le restaurant du Crous situé au 98 quai des Chartrons, et qui a fermé ses portes, ajoute Laurence Lorenzo. Nous pourrions ainsi offrir des repas gratuits jusqu’en septembre, car il y a encore beaucoup d’étudiants chaque jour sur place, qui doivent retourner en ville pour se restaurer. »

En attendant, pour bénéficier des repas des chefs étoilés, les étudiants doivent s’inscrire chaque semaine sur le compte Instagram@collabforstudents et sur la plateforme du site Internet www.collabforstudents.com, en indiquant le nom de leur école. « Ensuite nous en choisissons entre 50 et 100 chaque semaine, et leur envoyons par mail une invitation. »