Bordeaux : « Un mandat d’écoles et de crèches », promet le maire

EQUIPEMENTS DE PROXIMITE Le maire de Bordeaux a présenté les grandes lignes du projet de mandature avant le conseil municipal de ce mardi

Elsa Provenzano

— 

Une école à Bordeaux en septembre 2020
Une école à Bordeaux en septembre 2020 — UGO AMEZ/SIPA
  • La majorité écologiste veut mettre le paquet sur les équipements de proximité.
  • Elle prévoit un grand plan pour construire des écoles et des crèches à Bordeaux, qui fait face à une forte croissance démographique.
  • Les gymnases et piscines ne sont pas oubliés dans cette mandature ;

Finis les grands projets d’urbanisme (type Grand Stade ou Cité du vin) des dernières années qui ont donné lieu à « des dépenses somptuaires au détriment des équipements de proximité », annonce d’entrée le maire de Bordeaux Pierre Hurmic (EELV). Ce mardi lors du conseil municipal la majorité écologiste va présenter son premier plan pluriannuel d’investissement (PPI). Il prévoit « un nombre conséquent d’équipements de proximité qui doivent accompagner la forte croissance démographique​ de la ville ».

Dix nouveaux groupes scolaires

Dix groupes scolaires vont être créés et cinq extensions sur des écoles existantes sont prévues ainsi que de nombreuses rénovations, pour un montant de 92 millions d’euros. « Ce sera un mandat d’écoles et de crèches, promet Pierre Hurmic. On va surtout leur appliquer un nouveau référentiel : elles seront végétalisées, dégenrées, avec des espaces mutualisés et ouverts sur les quartiers pour viser la sobriété et l’intensité des usages ». Huit nouvelles crèches vont aussi sortir de terre et des chantiers sur les structures existantes seront réalisés, pour un total 30 millions d’euros.

Sur l’ensemble des cours d’écoles et de crèches, un programme sur dix ans vise à les rendre plus vertes et plusn partagées (l’espace central est souvent monopolisé par des garçons au détriment des filles reléguées dans les zones périphériques). Sur ce mandat ce seront 12 millions d’euros qui y seront consacrés.

Trois nouveaux gymnases vont aussi être construits à Bacalan, Bassins à flot et Brazza. Une enveloppe de 38 millions d’euros va être mobilisée pour les piscines, ainsi Judaïque et Grand Parc vont être rénovées. Et les berges du lac de Bordeaux vont aussi être réaménagées.