Bordeaux : Il y a 8 ans, le pont Chaban-Delmas était inauguré

ANNIVERSAIRE Le 16 mars 2013, François Hollande était venu inaugurer en grande pompe le plus grand pont levant d’Europe dans la capitale girondine

Elsa Provenzano
— 
Le paquebot de croisière The World, sous le pont Chaban-Delmas à Bordeaux, le 23 avril 2013
Le paquebot de croisière The World, sous le pont Chaban-Delmas à Bordeaux, le 23 avril 2013 — S.ORTOLA/20MINUTES
  • L’ouvrage a été inauguré il y a huit ans par François Hollande, alors président de la République.
  • Le trafic sur ce pont levant est de 28.000 véhicules par jour (avant l’épidémie).
  • La durée de levée a été raccourcie au maximum pour limiter la gêne pour les automobilistes.

Il y a huit ans jour pour jour, le 16 mars 2013, le président de la République François Hollande avait fait le déplacement jusqu’à Bordeaux pour inaugurer « le plus grand pont levant d’Europe ». Le pont Chaban-Delmas a aujourd’hui bien trouvé sa place dans les habitudes de déplacements des Bordelais. Le trafic automobile y a progressé de 20 000 véhicules par jour en 2013 à 28 000 avant l’épidémie de Covid-19. Outre les trois lignes de bus qui empruntent ce pont, on y dénombre différents types d’usagers quotidiens : 2 000 cyclistes, 2 000 piétons par jour, dont 600 joggeurs et 300 usagers en trottinette ou autres engins (gyropodes, rollers, skates).

L’ouvrage, qui a coûté 156 millions d’euros dont les deux tiers financés par la métropole (la CUB à cette époque), a la particularité de pouvoir se lever pour laisser passer les imposants paquebots de croisière. Si le système est ingénieux, les levées, programmées en fonction des marées, empêchent l’accès au pont pendant un certain temps et peuvent tomber aux heures de pointe, occasionnant alors des embouteillages.

Des durées de levée réduites

La Métropole a travaillé de concert avec la capitainerie pour réduire au maximum la durée de levée du pont. « Le gain de temps le plus important concerne l’arrivée des paquebots de plus de 200 mètres de long », précise la métropole. Un nouveau remorqueur a été mobilisé et le la manœuvre est lancée un peu plus tard, lorsque le paquebot est plus proche de l’ouvrage. Résultat : la durée totale de fermeture du pont est passée de 2 h 18 à 1 h 23. Le temps de sortie du port de la lune a aussi été amélioré, passant d’1 h 38 à 1 h 23.

En 2020, la fréquentation et les levées ont été logiquement en baisse, en raison de l’épidémie. Seuls 16 navires sont passés sous l’ouvrage.