Coronavirus à Bordeaux : Les chiffres du tourisme sur la métropole donnent le vertige

ECONOMIE L'hôtellerie haut de gamme et les structures liées au tourisme d'affaires sont particulièrement touchées 

E.P.

— 

Bordeaux: Le tourisme frappé de plein fouet par la crise — 20 Minutes

Sans surprise, les chiffres du tourisme pour 2020 sont en totale dégringolade : la fréquentation hôtelière baisse de 55 %, la fréquentation des monuments de 74 %…

« 2020 devait être une année exceptionnelle, regrette Olivier Occelli, directeur général de l’office du tourisme de Bordeaux Métropole, ce mardi, à l'occasion du bilan annuel. Il y avait un portefeuille d’événements d’affaires bien rempli… » Comme partout la crise du Covid-19 a fait voler en éclat ces attentes. Après un an à l’arrêt forcé, Congrès Expositions de Bordeaux qui gère cinq sites accuse une baisse d’activité de 80 %.

Sur la Métropole, l’offre hôtelière haut de gamme est assez marquée et représente 17 % de l’offre totale. Prisée de la clientèle étrangère, empêchée de voyager à cause des contraintes sanitaires, cette catégorie d’hôtellerie accuse particulièrement le coup. Pour rappel, le trafic international de l’aéroport de Bordeaux a chuté de 76 %. Une particularité de la métropole qui pèse lourd et contribue à expliquer un taux d’occupation de 31 % sur l’année.