Coronavirus à Bordeaux : La ville veut tester un protocole sanitaire pour la réouverture de ses musées

CULTURE Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, propose de mettre en place des conditions sanitaires optimales, à raison de 10 m² par personne

Mickaël Bosredon

— 

Le musée des arts décoratifs de Bordeaux.
Le musée des arts décoratifs de Bordeaux. — maad Bordeaux

C’est au tour de la ville de Bordeaux de proposer de tester un protocole sanitaire pour la réouverture de ses musées, qui lui aussi « pourrait être dupliqué au niveau national. » La municipalité propose ainsi de mettre en place des conditions sanitaires optimales, à raison de 10 m² par personne, des horaires de visite décalés, des flux distincts de visiteurs et un logiciel de réservation en ligne, afin de permettre leur réouverture au public dans les meilleurs délais.

La ville propose de tester ce protocole en lien avec un groupe de suivi rassemblant les services de l’Etat, les autorités sanitaires et le corps médical, pour vérifier sa viabilité et permettre sa réplicabilité à l’échelle nationale. « Nous demandons la possibilité de rouvrir sans tarder et graduellement, en limitant les jauges plutôt qu’attendre une ouverture massive », indique le maire, Pierre Hurmic.

Sept musées ou espaces d’exposition municipaux

L’élu a adressé un courrier à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, afin de tester ce nouveau protocole.

Bordeaux compte sept musées ou espaces d’exposition municipaux : le Musée des Beaux-Arts, le Musée des arts décoratifs et du design, le CAPC musée d’art contemporain, le Musée d’Aquitaine, le Muséum, la Base sous-marine et le jardin botanique. « Ces lieux ont accueilli le public dans les meilleures conditions, dès lors que cela a été possible en 2020, notamment durant l’été », estime la municipalité.