Girondins de Bordeaux : Le club obtient une ristourne de la métropole sur le loyer du stade

FOOTBALL Un allégement de loyer de 1.5 millions d’euros sur l’exercice 2019-2020 accepté par la métropole

Clément Carpentier

— 

Le Matmut Atlantique de Bordeaux.
Le Matmut Atlantique de Bordeaux. — Jeff Blackler/Shutterst/SIPA

Le vote n’aura lieu que la semaine prochaine lors d’un conseil métropolitain mais les élus devraient bien répondre favorablement à la demande des Girondins de Bordeaux : obtenir un abaissement du loyer du Matmut Atlantique. Des négociations ont été menées en ce sens ces dernières semaines. « On aimerait un geste financier de leur part en raison de la crise sanitaire et économique qui en découle », glissait récemment un dirigeant des Marine et Blanc. Et notamment les pertes sur les recettes de billetterie entre une fin de saison dernière prématurée et des matchs à huis cette saison.

Pour rappel, le stade a été financé par un PPP (partenariat public privé) et sa gestion confiée à SBA (Société Bordeaux Atlantique), une filiale de Fayat et Vinci. Le montage financier est assez complexe. Dans celui-ci, les Girondins versent un loyer de 4.9 millions d’euros par an à Bordeaux Métropole et des frais d’exploitation à SBA à chaque match disputé au Matmut Atlantique. Il existe aussi des flux financiers entre la métropole et SBA.

Des négociations toujours en cours pour cette saison

Ces derniers jours, Bordeaux Métropole et les Girondins de Bordeaux ont de leur côté trouvé un accord. Le club va obtenir un allégement de loyer de 1.5 millions d’euros sur l’exercice 2019-2020 en raison l’arrêt de la saison au mois de mars. Cette somme correspond au prorata des matchs annulés.

Mais Frédéric Longuépée, le PDG des Marine et Blanc, espère aussi obtenir une autre ristourne ainsi qu’un étalement des paiements pour la saison 2020-2021. Sur le principe, Bordeaux Métropole a d’ores et déjà accepté la deuxième requête. Reste à savoir s’il y aura un nouveau geste financier sur le loyer dans les prochains mois. Les discussions se poursuivent à ce niveau-là. Ce premier allégement est une bonne nouvelle pour un club en grande difficulté financière. Le déficit pourrait atteindre les 80 millions d’euros en fin de saison

Discussions suspendues avec SBA

En revanche, les négociations avec SBA pour reprendre la gestion du Matmut Atlantique sont interrompues depuis fin 2020 selon les informations de 20 Minutes. L’exploitant actuel souhaitent en effet rencontrer les dirigeants de King Street, le fonds d’investissement américain propriétaire du club, et non plus seulement Frédéric Longuépée pour aller plus loin dans les pourparlers. C’est une question de crédibilité du projet pour eux. Leurs demandes n’ont pas été satisfaites ces derniers mois et en conséquence, les discussions ont été suspendues.