Bordeaux : La CCI alerte sur une baisse de la fréquentation du centre-ville de 56 % depuis juin

COMMERCES Le confinement du mois de novembre est évidemment le principal responsable, mais la CCI dénonce un ensemble de facteurs contribuant à la désaffection du centre de Bordeaux, comme « les manifestations à répétition qui ont créé un climat anxiogène »

M.B.
— 
Pancarte de prévention sur le coronavirus à l'entrée de la rue Sainte-Catherine à Bordeaux
Pancarte de prévention sur le coronavirus à l'entrée de la rue Sainte-Catherine à Bordeaux — Mickaël Bosredon/20 Minutes
  • Avec le deuxième confinement, la chute de la fréquentation du centre de Bordeaux atteint presque 80 % en novembre.
  • Pour la CCI le mal est profond, et la désaffection du centre dure depuis plusieurs mois à cause également des manifestations à répétition.
  • La chambre de commerce fait également un bilan sur les cessations d'activité à Bordeaux et en Gironde, qui ne sont pas encore visibles, mais s'inquiète pour 2021.

La CCI de Bordeaux-Gironde a présenté ce jeudi une étude qui affirme, sans surprise, que la fréquentation du centre-ville s’est effondrée en novembre. « L’annonce d’un nouveau confinement fin octobre, associée à la fermeture des commerces non essentiels, a fait chuter de 77 % le trafic piéton sur le mois de novembre (soit 9,4 millions de passages en moins) » observe la chambre de commerce. L'épidémie, et les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre, ne favorisent pas non plus la fréquentation des grandes artères commerçantes ces derniers mois.

Le président de la CCI Patrick Seguin, dénonce toutefois un ensemble d'autres facteurs contribuant également à la désaffection du centre de Bordeaux, comme « les manifestations à répétition qui ont créé un climat anxiogène que nous devons combattre ». Ainsi, depuis le mois de juin, la baisse de la fréquentation est de l’ordre de – 56 % par rapport à 2019.

« La situation de crise n’est pas encore visible pour les cessations d’activité »

Toujours selon ce baromètre de la CCI, les créations d’entreprises n’ont pour l’heure pas ralenti sur la métropole de Bordeaux. « On comptabilise en novembre, 614 créations d’entreprises, soit 42 de plus qu’en 2019. De la même façon, la situation de crise n’est pas encore visible pour les cessations d’activité : 110 fermetures d’établissements en novembre, contre 291 l’année dernière, même si une certaine prudence doit être de mise car ces données restent provisoires. »

Sur l’ensemble de la Gironde, le nombre de créations est quasiment au même niveau qu’en 2019 (- 2 %). Les cessations d’activité sont également en forte baisse en 2020, (- 27 %) ce qui peut s’expliquer par « le niveau d’aide important accordée aux entreprises. » Attention « au rebond en 2021, prévient la CCI, en raison des déclarations de cessation d’activité qui interviendront avec deux ou trois mois de décalage. »