Bordeaux : Pierre Hurmic appelle les Bordelais à profiter de sorties culturelles, dès le 15 décembre

CULTURE Ce jeudi, à l’occasion de la présentation de la politique culturelle de la ville, le maire de Bordeaux a appelé les habitants à soutenir les acteurs culturels 

Elsa Provenzano

— 

Pierre Hurmic a présenté la nouvelle politique culturelle de la ville, à la bibliothèque municipale.
Pierre Hurmic a présenté la nouvelle politique culturelle de la ville, à la bibliothèque municipale. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • Le maire de Bordeaux a présenté les grandes lignes du projet culturel de la nouvelle majorité.
  • Un forum de la créativité et des expressions culturelles doit permettre d’associer les acteurs culturels, leurs partenaires et les habitants pour renouveler en profondeur la culture à Bordeaux.
  • Le maire a précisé le projet de mapping proposé sur la place Pey-Berland, à la place du sapin de Noël géant.

Ce jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic a lancé un appel aux habitants, dans la perspective de la réouverture des établissements culturels, fixée par le gouvernement au 15 décembre. « J’ai envie de m’adresser un peu solennellement aux Bordelaises et aux Bordelais pour leur dire que les musées et leurs équipes les attendent pour présenter leurs dernières expositions, a déclaré l’élu lors d’une conférence de presse relative à la politique culturelle. J’aimerais que les Bordelais s’emparent de ces fêtes de fin d’année pour aller au spectacle, au cinéma, au théâtre, à l’opéra. En tout cas, le monde de la culture a besoin d’eux et réciproquement. »

Un forum pour changer de méthode

Loin des dorures du salon de l’Hôtel de ville ou des plafonds sculptés de l’Opéra, le maire avait choisi la bibliothèque municipale de Bordeaux pour présenter les grandes lignes de la nouvelle politique culturelle de son équipe qui représente « l’un des plus gros budgets de la ville ». Le symbole d’un changement sur le fond avec la volonté affichée de construire collectivement une culture pour tous.

« Le renouveau de l’offre culturelle est un des principaux challenges que Bordeaux doit relever pour s’adapter à la nouvelle donne démographique et parce que trop cloisonnée, l’offre a pu être qualifiée d’élitiste par le passé », estime Dimitri Boutleux, en charge de la Culture à la mairie de Bordeaux.

Pour construire cette nouvelle feuille de route, se tiendra début 2021 un forum de la création et des expressions culturelles (appelé auparavant Assises de la culture). « Celui-ci est l’illustration d’une nouvelle méthode de coconstruction des projets, entre professionnels de la culture, professionnels d’autres secteurs en relation avec la culture, les élus et les habitants ». En début d’année, sera notamment lancée une plateforme participative et des actions de proximité inspirées de l’éducation populaire seront organisées dans les huit quartiers de Bordeaux. La première restitution est attendue en septembre.

Du mapping à la place du sapin géant

Soucieux de faire des fêtes de fin d’année un temps fort, le maire est revenu sur le projet numérique prévu du 13 décembre au 3 janvier sur la place Pey-Berland qui accueillait traditionnellement un sapin de Noël géant, dont l'abandon avait créé une polémique. « C’était un engagement que nous avions au moment où nous nous sommes séparés d’un conifère coûteux, abattu par la tempête, a commenté avec facétie Pierre Hurmic. Nous le proposons en collaboration avec un opérateur du territoire, c’est en circuit court, ce n’est pas forcément vrai pour le conifère mais ça l’est pour le spectacle que nous proposons. » C’est Organ' phantom qui proposera du mapping sur la façade ouest de la cathédrale, de 18 h à 21 h.

Avec cette proposition pour les fêtes, la nouvelle équipe entend faire savoir que des changements sont déjà à l’oeuvre dans la façon d’organiser la culture à Bordeaux.