Bordeaux : Un policier ouvre le feu sur un suspect qui lui fonçait dessus avec son véhicule

SECURITE Une course-poursuite sur plusieurs kilomètres s’est engagée avant que les forces de l’ordre n’interpellent l’individu, mercredi dans la banlieue de Bordeaux

Mickaël Bosredon

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Un policier de la BAC (Brigade anticriminalité) a ouvert le feu sur un individu qui fonçait sur les forces de l’ordre, sans le toucher, mercredi soir à Pessac, dans la banlieue de Bordeaux (Gironde), a-t-on appris ce jeudi.

Une équipe de la BAC avait repéré un véhicule volé, signalé depuis quelques jours sur les lieux de plusieurs cambriolages. Vers 21h30, au moment d’interpeller l’individu qui montait dans ce véhicule volé, ce dernier a tenté de prendre la fuite, et n’a pas hésité à foncer sur les fonctionnaires pour passer en force. C’est à ce moment qu’un policier a sorti son arme et ouvert le feu à deux reprises, touchant le pneu du véhicule.

En garde à vue ce jeudi matin

Une course-poursuite s’est alors engagée, sur plusieurs kilomètres, avant l’interpellation de l’individu. Ce dernier, âgé de 53 ans, se trouvait toujours en garde à vue ce jeudi matin, pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique, et recel de vol. Le chauffard circulait avec un taux d’alcoolémie de 0,80 gramme par litre de sang et son permis de conduire était suspendu, précise par ailleurs Sud Ouest.

Le syndicat de police Alternative-CFDT dénonce ce jeudi que « de plus en plus d’individus jusqu’au-boutiste sont prêts à tout, y compris renverser des fonctionnaires de police, pour ne pas se faire interpeller. »