Bordeaux : Une « aide conso » de 50 euros pour 103.000 habitants de la métropole d'ici Noël

COMMERCES Elle va être versée aux plus modestes avant les fêtes de fin d’année

C.C.

— 

Le maire de Mérignac Alain Anziani (PS)
Le maire de Mérignac Alain Anziani (PS) — Mickaël Bosredon/20 Minutes
  • Bordeaux Métropole a voté un plan de relance de 80 millions d’euros pour soutenir l’économie locale.
  • Un aide de 50 euros va être distribuée à plus de 100.000 personnes dans l’agglomération. Une campagne de communication pour consommer local va aussi être lancée.
  • Les élus ont voté une augmentation de 50 millions d’euros de la commande publique.

Elle s’affichera un peu partout dans l’agglomération bordelaise. Bordeaux Métropole va lancer dans les prochains jours une vaste opération de communication avec un message clair envers ses habitants : « Local d’abord ! Soyons solidaires, achetons local ». Elle fait partie du plan de soutien de 80 millions d’euros à l’économie locale, voté par les élus il y a quelques jours.

« Nous sommes face à une montagne de difficultés avec cette épidémie de Covid-19, avoue son président Alain Anziani, il faut des réponses à l’urgence et l’une de nos priorités aujourd’hui est de faire revenir les clients dans les commerces ». Pour cela, Bordeaux Métropole a décidé de doper le pouvoir d’achat des habitants des 28 communes de l’agglomération. Ce soutien concernera plus de 64.000 ménages modestes. Il s’agira d’une « aide conso » d’un montant de 50 € par personne composant le ménage (plafonnée à 600 € par foyer). Elle bénéficiera à plus de 103.000 personnes, étudiants, personnes isolées, familles monoparentales, couples avec ou sans enfants. L’aide sera versée en une seule fois sur le compte des bénéficiaires avant les congés de noël.

Le visuel de la campagne de communication pour acheter local.
Le visuel de la campagne de communication pour acheter local. - Bordeaux Métropole

50 millions d’euros de commandes publiques en plus

Dans ce plan de relance de 80 millions d’euros, il y a 50 millions d’euros de commandes publiques supplémentaires. « Je dis bravo à la métropole car c’est un soutien très fort à nos entreprises, elle est la métropole française qui investit le plus dans son activité locale », s’est félicité Patrick Seguin, le président de la CCI. Chaque année, Bordeaux Métropole, c’est 450 millions d’euros de commandes publiques : « On augmente ce chiffre de 5 %, c’est significatif », explique Alain Anziani.

Ces commandes supplémentaires seront consacrées en priorité à la mobilité précise l’élu, par exemple au financement du grand plan piéton. Un nouveau fonds de trésorerie va être mis en place pour les entreprises de moins de dix salariés. Il s’agira d’une aide de 1.500 par entreprise, plus 500 euros par salarié. Bordeaux Métropole a aussi voté un fonds d’aide au loyer et à la digitalisation.