La cigarette de trop

— 

Une automobiliste girondine ne décolère pas : elle a reçu une amende de 22 euros la semaine dernière car elle fumait au volant. « Ce n'est pas le fait de tenir quelque chose à la main qui pose problème, c'est la prise de risque », précise-t-on à l'hôtel de police. Cependant, il se pourrait que l'agent, auteur du PV, ait appliqué la loi d'une manière jugée « rigide » par la police. L'officier du ministère public pourrait se montrer bienveillant en cas de contestation. Des vérifications seront effectuées pour déterminer les circonstances exactes de l'interpellation. ■ O. D.